Coffret à perruque et boite à poudre


Inconnu

Au nom de l’étiquette, pendant un siècle et demi tous les gentilshommes vont devoir se parer de perruques. Cette mode a été lancée bien involontairement par Louis XIII qui avait perdu ses cheveux à la suite d’une maladie.  Comme si la contrainte du port de la perruque n’était pas suffisante, au XVIIIème siècle, un cérémonial très particulier voit le jour: le poudrage. Ce rituel va rapidement prendre de l’ampleur et tourner à l’excès. Dans ses chroniques, Sébastien Mercier le fait remarquer: « Hommes, femmes, enfants, militaires, nul n’échappe à cette nouvelle fureur, de sorte qu’un aristocrate dépense en farine autant pour ses cheveux que pour son estomac ! »

 

Pour en savoir plus sur ces objets vous pouvez télécharger la fiche spéciale consacrée à cette mode.


Auteur | Inconnu